Appel En Faveur de la Liberation Du Blogueur Raif Badawi

À l’occasion de la 6e réunion des mécanismes internationaux et régionaux de protection des défenseurs des droits de l’Homme (réunion inter-mécanismes), qui s’est tenue au siège de l’OIF, à Paris le 15 juin 2015, les signataires de la présente déclaration ont exprimé leur solidarité avec le blogueur saoudien, M. Raïf Badawi.


OIF

Ce défenseur des droits humains a été condamné à 10 ans d’emprisonnement et à 1 000 coups de fouet en avril 2014 pour avoir notamment créé un site Internet et encouragé la liberté d’expression. Depuis, sa femme et ses trois enfants se sont installés au Québec.

Le 9 janvier 2015, M. Raif Badawi a reçu 50 coups de fouet en public, ce qui constitue un acte de torture interdit par le droit international. Le 12 juin 2015, la Cour suprême d’Arabie saoudite a confirmé cette condamnation et expliqué que cette décision était non susceptible d’appel.

Les signataires de la présente déclaration expriment leurs vives préoccupations contre cette condamnation et son application.
Ils rappellent que M. Raif Badawi est un prisonnier d’opinion, détenu pour avoir fait usage de son droit à la libre expression sur internet. Ils appellent les autorités saoudiennes à libérer M. Raif Badawi et à annuler sa condamnation.

SIGNATAIRES DE L’APPEL
Mme Reine Alapini Gansou, Rapporteure spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme en Afrique, Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples
M. Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme
M. Michael Ineichen, Directeur de programme et Directeur plaidoyer sur les droits de l’Homme, Service international pour les droits de l’Homme (SIDH)
Mme Michaëlle Jean, Secrétaire générale, Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
M. Karim Lahidji, Président de la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH)
Mme Mary Lawlor, Directrice, Front Line Defenders
M. Gerald Staberock, Secrétaire général, Organisation mondiale contre la torture (OMCT)

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Login to post comments